Cédric DESPALINS - compositeur

Cédric Despalins, né le 8 octobre 1978, compositeur et enseignant, est arrivé en Normandie en septembre 2004 presque par hasard, au gré d’une affectation juste après les concours de l’Education Nationale. Depuis, il n’a de cesse d’aller au contact des musiciens de sa région pour partager, créer, échanger.
Car c’est un passionné des rencontres, convaincu que les univers de chacun se multiplient au contact les uns des autres. Après une première partie d’études à Lyon entre 1997 et 2001, où il apprend à mettre en forme ses compositions (dont les premières datent de 1994), il passe trois années à Paris, laissant la composition entre parenthèses pour perfectionner son bagage technique (orchestration, direction d’orchestre, développement de l’oreille, érudition…). Devenu enseignant, il rejoint Rouen en 2004 et décide d’écrire à nouveau pour prolonger l’aventure vécue quelques années plus tôt à Lyon et surtout pour répondre à une nécessité intime. C’est en effet au Musée des Beaux-Arts de Lyon, en 2000 puis 2002, que ses deux œuvres de musique de chambre alors les plus abouties avaient vu le jour (Mare Interno pour soprano, flûte, clarinette, violoncelle et harpe puis son Deuxième Quatuor à Cordes). Par la suite, ses multiples rencontres, aussi diverses qu’enrichissantes, lui permettront de suivre des pistes de recherches toutes plus passionnantes les unes que les autres, parmi elles :
-    comment combiner le langage vocal/modal issu de la Renaissance avec l’expression moderne (Miserere et CaeciliaVirgo, en 2008 et 2009 avec l’ensemble vocal LudusModalis)
-    comment adapter son expression personnelle et son langage musical aux contraintes d’ensembles peu courants et/ou de contraintes scéniques (Spider Web en 2009 pour l’orchestre à plectres Estudiantina d’Argenteuil, Traces en 2010 pour le trio 3D, soprano, guitare et onde Martenot, Dédale en 2015 ballet pour deux piano et trois percussionnistes)
-    comment résoudre la dichotomie entre musiques dites « savante » et « populaire » (Aldébaran en 2011 pour l’Orchestre d’Harmonie d’Evreux, Légende Celtique en 2012 pour l’Harmonie du Conservatoire du Roumois, Dorian Gray, comédie musicale, en 2012 pour le Festival Choral des Collèges d’Evreux, reprise en 2016 pour le festival Normandie Impressionniste)
 

Inscription à la newsletter