Bonjour à tous !
Toute l'équipe du festival est heureuse de vous accueillir à nouveau et vous souhaite la bienvenue. Nous sommes enfin en mesure de vous proposer une nouvelle édition, plutôt estivale que printanière. Découvrez toute notre programmation et nos informations concernant les réservations. Nous sommes impatients de vous retrouver tous sains et saufs.
A bientôt !

Fabrice ALIBERT - baryton-basse

Fabrice ALIBERT s’est produit en France et à l’étranger dans les rôles de Marcello, Figaro, Escamillo, Papageno, Pelléas, Belcore, Valentin, Mercutio...

Il effectue ses études de chant au CNR de Toulouse où il étudie également la composition. Il obtient un master au CNSM de Lyon et se perfectionne à la Hochschule de Munich dans la classe d'Andreas Schmidt. En septembre 2011, il intègre le CNIPAL à Marseille.

Il obtient le deuxième prix "Opéra" au Concours International de Chant Lyrique de Canari en 2013. Il gagne le premier prix au Concours des Maîtres de Chant Français (UPMCF) en 2018. En 2019, il gagne le Grand prix du jury au Concours International de Chant Lyrique de Lavaur, ainsi que le prix Montserrat Caballé. Il s’est perfectionné notamment aux côtés de Ludovic Tézier, Udo Reinemann, Giovanni Mastino, Rie Hamada, Didier Laclau-Barrère, Vincent Vittoz et Alain Garichot.

Pour sa première expérience scénique en 2010, il chante Figaro dans Il Barbiere di Siviglia de Rossini dans une mise en scène d’Alain Garichot, sous la direction de S. Petijean. En 2013 il participe à la tournée mondiale de West Side Story avec les Solistes de B. Tétu (Chine, Canada, Suisse, France) où il chante les rôles de baryton.

En 2014 il incarne Dandini dans La Cenerentola (Opéra de Limoges, Scène Nationale de Besançon, Théâtre Impérial de Compiègne...) ; Il est Pelléas dans Pélléas et Mélisande de C. Debussy dirigé par D. Sourisse. Il est invité par Laurent Pillot et l’Orchestre Symphonique de Lyon pour chanter le rôle d’Escamillo dans Carmen de Bizet.

En 2015, Il participe à une tournée française de L’Enfant et les Sortilèges de Ravel (Opéra de Saint- Etienne, Opéra de Clermont Ferrand, Théâtre de Maisons-Alfort...), interprétant l’Horloge et le Chat, dans une mise en scène de Bénédicte Budan.

En 2017 il chante dans Carmina Burana de Carl Orff à la Halle aux Grains de Toulouse. Il interprète Marcello dans La Bohème avec « Opéra en Plein Air », dans une mise en scène de Jacques Attali.

En 2018, il incarne Figaro dans Le Nozze di Figaro à Toulouse puis à Malte, dirigé par Pierre Bleuse dans une mise en scène de J. Cubaynes. Il chante le rôle de Henry dans Les Cloches de Corneville dans une mise en scène de Franck T’Hézan au Théâtre de Castres.

En 2019 et 2020, il participe à une tournée où il incarne Taddeo dans l’Italiana in Algeri de Rossini dirigé par Jean Christophe Spinosi avec l’Ensemble Matheus. Fabrice est Benoit dans La Bohème de Puccini à l’Opéra de Monte-Carlo, Mercutio dans Roméo et Juliette à Grenoble au Summum, Il participe à une tournée avec l'Ensemble Aria dans lequel il interprète le rôle de baryton dans Carmina Burana de Carl Orff.

En 2021, Fabrice est engagé pour le rôle de Dulcamara dans L’elisir d’amore de Donizetti aux Chorégies d’Orange.

En 2022, Fabrice est engagé par l’opéra du Capitole de Toulouse pour interpréter Figaro dans Il barbiere di siviglia pour une tournée d’une trentaine de représentations puis à l’Opéra du Capitole de Toulouse où il chantera le rôle du Garde-forestier et du Chasseur dans Rusalka de Dvorak.  Il est engagé par l’opéra de Monte Carlo pour le rôle du 2Handwerksbursch dans une mise en scène de Michel Fau dirigé par M Yamada. Il sera également à Castres Ange-Pitou dans La fille de Madame Angot dans une mise en scène de Jack Gervais.

Inscription à la newsletter