Suite aux annonces gouvernementales, c'est avec tristesse que nous vous annonçons l'annulation de la 13ème édition du Festival L'Eure Poétique et Musicale. Rendez-vous en 2021 qui verra maintenue une partie de la programmation initialement prévue pour ce printemps ainsi que de nombreuses nouveautés.

Aurélie LIGEROT - soprano - Micaëla

Récemment découverte par la critique en Rozenn dans Le roi d'Ys d'Edouard Lalo à l'Opéra de Saint Etienne, Aurélie Ligerot fera ses débuts au Théâtre du Capitole de Toulouse en Bianca dans La Rondine de Puccini en novembre 2017.
Aurélie commence son chemin musical au Conservatoire de Bordeaux dans la classe de Maryse Castets. Elle se perfectionne actuellement auprès de Lionel Sarrazin. La compagnie lyrique Opéra Bastide lui offre ses premiers grands rôles : Pamina dans Die Zauberflöte, Fiordiligi dans Cosi fan tutte de Mozart, Adina dans L'elisir d'amore, et Micaëla dans Carmen. De 2010 à 2012, elle bénéficie d'un partenariat entre le Conservatoire et l'Opéra National de Bordeaux : elle se voit confier Jano dans Jenufa de Janacek, et la Dame d'honneur dans Macbeth de Verdi. Cette expérience lui ouvrira les portes des grandes maisons d'opéra françaises.
Après avoir repris L'elisir d'amore de Donizetti au Sarzana Opera Festival en Italie, elle chante la Grande Prêtresse dans Aïda de Verdi à l'Opéra de Toulon en 2013. C'est cette même année qu'elle effectue sa prise de rôle de Violetta dans la version française de La Traviata de Verdi.  Elle chante Andreloun dans Mireille de Gounod à l'Opéra d'Avignon sous la direction d'Alain Guingal. En 2015, Violetta en version allemande au Hamburger Kammeroper est sa première expérience en troupe. Lors de la saison 2016-2017, elle fait ses débuts  à l'Opéra de Marseille en Anna Kennedy dans Maria Stuarda de Donizetti et à l'Opéra de Craiova, ie, en Leïla dans les pêcheurs de perles  de Bizet.
En Oratorio, elle chante, entre autres,  la Petite Messe Solennelle de Rossini, Carmina Burana de C. Orff, le Gloria de Poulenc, la Missa Votiva de Zelenka. En projet, un récital de mélodies françaises orientalistes « Les roses d'Ispahan : Sur la route de la soie » avec Antoine Chenuet, ténor, et  Nicolas Jortie,  pianiste.
 

Inscription à la newsletter